Quels sont les principaux défis de la logistique du vin ?

Mai 31, 2021 | Gestion d'entreprise, Réglementation

Quels sont les principaux défis de la logistique du vin ?
En matière de logistique et de gestion de la chaîne d’approvisionnement, les deux plus grands défis constamment évoqués sont l’optimisation et la gestion des risques. Trouver l’équilibre entre la réduction des coûts, du temps et des stocks pour obtenir un avantage concurrentiel tout en vous protégeant contre les perturbations inévitables de la chaîne d’approvisionnement n’est pas une mince affaire. Ajoutez à cela des réglementations multiformes, un produit fragile de grande valeur et un environnement de transport international en constante évolution, et vous avez le monde complexe de la logistique du vin.
Le vin par nature est une marchandise lourde, de 1 kilo à 1 litre, et lorsque vous ajoutez des bouteilles de vin, des emballages et des palettes tout se complexifie. Alors pourquoi ne pas expédier uniquement le vin? L’expédition en vrac a permis aux expéditeurs de vin du monde entier de faire exactement cela, en déplaçant les bouteilles et les emballages hors du conteneur d’expédition et vers les marchés de destination.

Réduire le risque de changement de température pour le produit

Le vin est un produit sensible à la température, bien entendu, et doit être protégé à chaque étape du stockage, de l’emballage et du transport. L’exposition aux fluctuations thermiques quotidiennes, à la chaleur extrême, au froid et à l’humidité pendant le transport affecte le vin en transit. Compte tenu des facteurs géographiques et saisonniers de la chaîne d’approvisionnement, les entreprises ont dû déterminer eux-mêmes le niveau de risque à assumer lors de l’expédition dans des conteneurs secs ou en optant pour le coût supplémentaire d’exploitation des conteneurs réfrigérés.
À la tête de l’industrie pour l’évaluation des risques de température sur la bière, le vin et les spiritueux, JF Hillebrand a développé VinLiner, un outil de gestion prédictive des risques. La base de données interne des itinéraires d’expédition et les données historiques de température et d’humidité permettent aux expéditeurs de prendre des décisions éclairées sur la sélection de l’équipement des conteneurs.
La logistique des boissons alcoolisées nécessite une préparation technique de la part des opérateurs logistiques, des fournisseurs et des transporteurs directs. Le but est de s’assurer que les marchandises ne perdent pas leurs propriétés pendant le stockage et le transport.
Des solutions pour l’industrie des boissons, y compris les spiritueux, sont proposées par pratiquement tous les grands opérateurs logistiques. En fait, ils offrent généralement des services complets. C’est le cas, par exemple, de DHL, dont les services couvrent l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement de la bière, du vin et des spiritueux, de l’entreposage spécialisé et du stockage des produits finis au transport international de marchandises, à l’importation et au dédouanement ainsi qu’à la distribution primaire et secondaire.

La réglementation entre les différents pays

Les questions réglementaires jouent également un rôle majeur dans le transport des alcools. Chaque pays a ses propres lois sur l’alcool et cela peut être très délicat. Il est donc impératif lors du choix d’un partenaire logistique de sélectionner celui qui prend en compte ces diverses réglementations. UPS a établi un guide d’expédition international d’alcool pour fournir une d’ensemble qui aide les vignerons, les brasseurs et les producteurs d’alcool à naviguer dans les règles et réglementations des expédition mondiales.
Une entreprise qui fait des affaires aux États-Unis doit avoir une licence appropriée et s’assurer que toutes les règles du système à trois niveaux sont respectées. Cependant, si cette même entreprise souhaite vendre du vin aux consommateurs chinois, un seul ensemble d’exigences est nécessaire pour accéder au marché. Seuls quelques pays ont des exigences nationales / provinciales qui doivent être suivies en plus des réglementations nationales.

La traçabilité

La traçabilité, surtout, reste l’un des principaux enjeux de la filière logistique vinicole, depuis les centres d’embouteillage et les chaîne d’habillage des bouteilles jusqu’aux véhicules à température dirigée et la cave des clients, en passant par le stockage et la préparation des commandes dans des entrepôts isolés.

Pour aller plus loin…