Recruter et embaucher un salarié : ce qu’il faut savoir

Juin 28, 2021 | Gestion d'entreprise, Gestion RH

Recruter et embaucher un salarié : ce qu’il faut savoir
Embaucher un salarié ne revient pas seulement à signer un contrat de travail. Toute une logistique est à organiser en amont de l’embauche et il faut garder à l’esprit que la loi française exige de l’employeur certaines formalités comme la déclaration préalable d’embauche. Le recruteur devra également procéder à l’inscription du nouvel employé au registre du personnel ainsi qu’à son affiliation aux différentes caisses complémentaires (mutuelle, retraite…) et prévoir de remplir d’autres formalités spécifiques quand il veut embaucher certaines catégories de personnes, notamment les handicapés.

Avant toute embauche, il est impératif que vous calculiez le coût total que va représenter ce nouveau poste. En plus du salaire brut, comprenant la rémunération de l’employé et les cotisations sociales, vous devez budgétiser les dépenses additionnelles du futur employé : votre part obligatoire à la mutuelle collective, les indemnités kilométriques, les frais de gestion (contrat de travail, des fiches de paie…), le matériel à acheter pour ce poste (ordinateur, téléphone…) sans oublier les augmentations des frais d’énergie, des factures téléphoniques…
Vous bénéficiez de réduction du coût de l’embauche quand vous recrutez certaines catégories de personnes comme les demandeurs d’emploi, les apprentis, les jeunes… Vous retrouverez ces aides sur le site du gouvernement à la rubrique « aides à l’embauche ».
Vous bénéficiez également d’une réduction des cotisations patronales sur tous les salaires n’excédant pas 160 % du SMIC.

Le recrutement

A moins qu’un salarié vous soit vivement conseillé par l’une de vos connaissances, vous devez faire savoir qu’un poste est à pourvoir au sein de votre entreprise.
Pour ce faire, vous devez rédiger et publier une offre d’emploi. Pensez que vous allez devoir procéder ensuite à la lecture des CV et des lettres de motivation des candidats avant de recevoir ceux qui auront retenu votre attention. Afin d’éviter de perdre un temps précieux tout en répondant aux exigences administratives, vous devez rédiger une annonce détaillée comportant des informations sur l’entreprise, une description précise du poste et des missions à remplir, les salaires (net et brut) ainsi que tous les avantages que vous offrez (mutuelle, tickets restaurants…)
Une fois rédigée, vous devez la publier sur les canaux de diffusion tels que Pôle Emploi et les agences de recrutement ainsi que sur les supports les plus adaptés à votre secteur (journaux et magazines ciblés, sites internet dédiés…).
Il ne vous restera plus qu’à sélectionner les meilleurs CV et à prévoir le temps nécessaire aux entretiens d’embauche. Il est recommander au cours de ces derniers de laisser le candidat s’exprimer et poser toutes les questions qui lui viennent à l’esprit. Vous serez d’autant mieux fixer sur ses compétences soft skills et hard skills qui aiguilleront votre choix.

Les démarches administratives

La déclaration préalable d’embauche se fait auprès des services de l’Urssaf grâce à son service gratuit TESE (titre emploi service entreprise.) ou via le site administratif « net-entreprises.fr » dans la huitaine précédent la prise de poste. Il faut aussi que vous prévoyiez que l’employé devra être reçu par la médecine du travail dans les 3 mois qui suivent son embauche.

Pour aller plus loin…