Vendanger en période de Covid-19

Sep 1, 2020 | Gestion d'entreprise, Réglementation

Blog_Vendanger en période de Covid-19

A contexte exceptionnel, vendanges exceptionnelles. Voici une liste non-exhaustive des recommandations sanitaires pour vos vendanges :

  •  Assurez un affichage clair et visible des recommandations relatives aux gestes barrière dans tous les lieux fréquentés par le personnel affecté aux travaux de vendanges (vignes, pressoirs, cuveries, véhicules, transports collectifs, lieux de restauration et d’hébergement, sanitaires, etc.).
  • Vous devez adapter l’organisation du travail (fractionner les pauses, éviter les embauches collectives pour limiter les contacts).
  • Les véhicules aussi sont soumis à de nouvelles normes, vous devez donc utiliser des véhicules individuels pour les déplacements vers les parcelles.
  • Quant aux repas, pensez à prioriser les repas en extérieur ou dans la mesure du possible le retour au domicile pour le déjeuner.

Pendant les vendanges

  • Il est préférable pour vos vendangeurs de travailler seul sur chacune des rangées de vigne en respectant la distance d’au moins un mètre entre chacun d’entre eux.
  • Songez à attribuer et conserver le même matériel pour chaque personne.
  • Chaque fois que cela est possible, constituer des équipes qui ne changeront pas tout au long de la vendange (y compris pour les transports, sur les lieux de restauration et
    d’hébergement, etc.).
  • Imposez aux salariés le port du masque dans toutes les situations (lieux clos et espaces extérieurs) dans lesquelles la distance minimale d’un mètre ne peut être respectée.
  • Imposez à vos équipes le lavage des mains avant la prise de poste et au moment des pauses (même si normalement cela va de soit).
  • Limitez au maximum la présence dans les engins agricoles.
  • Concernant l’usage des gants jetables, le protocole national de déconfinement déconseille leur usage, car ils donnent un faux sentiment de protection. Les gants deviennent eux-mêmes des vecteurs de transmission, le risque de porter les mains au visage est le même que sans gant, le risque de contamination est donc égal voire supérieur.
  •  Lorsque cela est possible, laissez les portes d’accès ouvertes et définissez un flux de circulation (ex. : si possible, sens unique, points d’entrée et de sortie différenciées).
  • Assurez un nettoyage régulier de tout l’outillage et du matériel partagé (lors de la prise de poste, lors de chaque transmission d’un individu à l’autre et à la fin de la journée de travail).
  • Assurez un nettoyage quotidien du véhicule, au moyen d’un produit désinfectant (points de contact notamment : volant, tableau de bord, poignées de porte, etc.). Lorsque cela est possible, l’historique des opérations de nettoyage (jours et heures de passage) peut-être affiché dans le véhicule.

De manière générale, vérifiez vos stocks de produits nécessaires pour les consignes d’hygiène et prenez des nouvelles de chacun pour être informé d’éventuels symptômes.

 

L’expertise EtOH Plus, c’est aussi de vous informer des bonnes pratiques sanitaires.

Pour aller plus loin…